...

Comment réaliser un plan d’action RSE en entreprise ?

Mis à jour le 13 mars 2024

Comment réaliser un plan d’action RSE en entreprise ?

Mon entreprise durable : Votre copilote pour avancer dans la RSE

Plateforme RSE Mon Entreprise Durable

Pourquoi mettre en place un plan d’action RSE en entreprise

La prise de conscience écologique a placé la réalisation d’une stratégie RSE comme un enjeu important pour les entreprises. C’est l’expression de leur contribution dans les démarches du développement durable. Cependant, adapter un fonctionnement déjà établi à une nouvelle politique RSE est une démarche complexe qui doit être sérieusement réfléchie. La pièce principale de cette démarche ? Le plan d’action. Ce dernier est établi suite à une étude attentive de l’état des lieux de l’entreprise, des objectifs fixés et des impacts souhaités. Il peut aussi être évolutif face aux changements des enjeux sociaux et environnementaux. C’est un véritable renouveau dans la culture et le fonctionnement de l’entreprise. Notre article vous donne ainsi les pistes et conseils pour établir un plan d’action d’action RSE d’entreprise impactant !

Déployer une démarche RSE dans votre entreprise

La RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) vient placer la durabilité au cœur de la vie d’entreprise. Elle s’appuie sur les 3 piliers de base de RSE : environnemental, social et économique. Plus précisément, la RSE se partage en 7 principes énoncés par la norme ISO 26000 :
  • La gouvernance
  • Les droits humains
  • Les conditions de travail
  • L’environnement
  • La loyauté des pratiques
  • Les enjeux liés à la protection des consommateurs
  • La mise en avant du développement local/engagement sociétal 

Intégrer une démarche RSE à son entreprise est un enjeu important, mais aussi rempli d’avantages pour sa croissance. En effet, elle peut entièrement s’inscrire sur le long terme et va avoir un impact sur l’image de l’entreprise. Une politique de RSE soigne l’image de l’entreprise, elle dégage un message fort et montre une structure consciencieuse avec des valeurs fortes. Elle constitue un vrai point de différence sur le marché. Par ailleurs, la RSE permet aussi de réaliser des économies et limiter le gaspillage grâce aux actions décrétées par le plan. 

 

Enfin, l’entreprise est plus humaine et propose un cadre de travail inspirant pour les employés. Envisager d’établir un plan d’action RSE revient à s’interroger sur plusieurs points. Les sujets sur lesquels axer sa politique RSE sont aussi variés : transparence, équité, réflexes responsables, protection de l’environnement, vie en société. Par la suite, il s’agit de se demander quel est le sens profond des activités de la structure et comment faire en sorte que chacun s’implique pour réaliser les nouveaux objectifs. 

 

Les axes de RSE sont nombreux et plusieurs positionnements peuvent alors être envisagés. L’élaboration du plan d’action vient concrétiser la nouvelle ligne directrice de l’entreprise après une réflexion approfondie. Pour amorcer la mise en place du plan d’action RSE de l’entreprise, plusieurs étapes sont nécessaires. 

La première s’appelle « Le diagnostic ». Cette étape désigne l’état des lieux de la situation actuelle de l’entreprise. Le diagnostic s’appuie sur les piliers suivants : 

1) Évaluer la place de l’entreprise face aux 3 piliers RSE : Gouvernance, Environnement, Société. Par exemple, le niveau d’émission de déchet, la loyauté des pratiques utilisées, l’indice de satisfaction des collaborateurs… Il s’agit aussi d’observer si certaines actions RSE sont déjà mises en place. Si oui, quel est leur impact ? Les entreprises ont souvent déjà mis en place des actions RSE, même sans le savoir. Il est rare de partir sans aucune base. 

2) Définir le fil rouge de la stratégie RSE, sa raison d’être. 

3) Identifier les forces et faiblesses. 

4) Hiérarchiser et définir les parties prenantes du projet. Qui seront les acteurs de la mise en place de cette politique RSE ? Quelle est leur importance ? 

5) Prioriser les enjeux. 

Le diagnostic est avant tout une base de travail pour établir la méthodologie de la mise en place de votre action RSE. Il détermine le niveau de maturité de l’entreprise face aux enjeux RSE, c’est une démarche de co-construction. Il peut être effectué en interne, avec le chef de l’entreprise et les collaborateurs qualifiés, mais le diagnostic peut aussi être réalisé avec une aide extérieure en plus. En complément, des initiatives de sensibilisation des salariés peuvent être envisagées. Le but est de recueillir leur avis et de constituer un plan d’action dans lequel chacun se reconnaîtra.

Formaliser votre stratégie RSE et le plan d’action associé

La plateforme de ceux qui agissent !

PRISE EN MAIN SIMPLE

pour tous les budgets

résultats dès le 1er jour

Une fois le diagnostic réalisé et la stratégie établie, il s’agit de la formaliser. C’est une étape importante, car elle va permettre d’élaborer le document qui retranscrit le nouvel engagement de votre entreprise. Il sera un support pour communiquer et affirmer les engagements auprès du public extérieur. Le document de formalisation de votre plan d’action RSE pourra ainsi faire figurer, entre autres, les éléments suivants : 

  • Le contexte du plan d’action. 
  • Les engagements et la raison d’être choisie par l’entreprise. 
  • Les pièces annexes qui illustreront les démarches initiées et les moyens utilisés. 

L’un des éléments de la formalisation de la stratégie RSE et du plan d’action consiste aussi à s’assurer de la cohérence entre la politique souhaitée et le standard ISO 26 000. Il s’agit de l’unique standard basé sur une concertation internationale autour de la RSE. On y retrouve les principes piliers de l’attitude responsable dans les organisations. Ainsi, il y figure notamment les 7 piliers de la RSE, énoncés ci-dessus. Cette norme permet de déterminer un cadre à toutes les organisations établissant une nouvelle stratégie de RSE. 

Sur la base de cette norme, les finalités souhaitées peuvent se définir comme : 

  • Apporter une contribution au développement durable, mais aussi proposer des améliorations pour la vie en société.
  • Respecter les lois, éventuellement inciter à certaines évolutions.
  • Répondre au mieux aux demandes des parties prenantes.

Le standard ISO 26 000 est une ligne directrice donnée aux entreprises tout au long de la mise en place du plan. L’entreprise doit s’assurer de la correspondance dès le diagnostic.

Définir et déployer votre plan d’action RSE

La définition et le déploiement du plan d’action RSE sont les étapes clés de la stratégie de RSE. Elles demandent un investissement de tous et un suivi des plus attentifs. La mise en place du plan d’action vient mettre en relief de façon détaillée les enjeux et objectifs à atteindre, mais aussi les moyens qui seront nécessaires. Par exemple, les outils qui serviront au suivi du projet, ceux relatifs à sa planification, les ressources humaines comme matérielles. Il s’agit d’énumérer précisément les actions qui seront mises en place. Le pilotage de l’ensemble des initiatives et la mesure de l’impact seront des questions majeures. La définition du plan d’action RSE en entreprise est la concrétisation des étapes précédentes.

Le déploiement est la dernière phase de votre mise en place. Il concerne toutes les démarches ayant pour fonction d’intégrer cette nouvelle politique à la vie de l’entreprise. L’objectif final est de divulguer au mieux cette nouvelle politique. La structure doit faire connaître ses nouvelles valeurs et engagements. La circulation de l’information doit se faire aussi bien en interne qu’en externe. Les deux sont déterminants et influent à leur façon sur la réussite de l’intégration de la RSE dans la structure. 

Les dispositifs de déploiements varient en fonction de l’entreprise et de la ligne de conduite choisie. Cependant, certains sont récurrents et particulièrement efficaces : 

La sensibilisation : Cette étape a beaucoup d’avantages à être réalisée avant le déploiement du plan d’action. Même si elle participe à la propagation, son rôle introductif est optimal durant le diagnostic. Elle permet aux membres de l’entreprise d’évoluer avec le projet en tête, d’y adhérer et même de s’y investir ! Des collaborateurs convaincus par le projet ne pourront que mieux le transmettre en interne comme externe. Il s’agit d’exposer le projet et ses enjeux de façon claire et accessible. Introduisez le sujet et observez les réactions qu’il suscite. 

Mettez en avant les avantages et l’intérêt que les parties prenantes ont à s’y investir. L’importance de l’enjeu et le sentiment d’être utile sont d’excellents vecteurs de transmission. 

Former son équipe : après avoir introduit le sujet de la sensibilisation, il est essentiel que la politique de RSE imprègne à part entière l’ADN de votre entreprise. Il est ainsi judicieux de former les managers et autres chefs de service aux enjeux de la RSE et aux habitudes établies par le plan d’action.

Tous les outils dont vous rêviez

Le copilote

Le coffre-fort

Votre page publique

Les ateliers gratuits

Il est important qu’ils soient informés et adhèrent aux nouvelles démarches afin de pouvoir les transmettre au mieux à leurs équipes !

La communication : elle est valable aussi bien interne qu’en externe. Assurez-vous d’informer régulièrement les collaborateurs sur les actions mises en place et, surtout, leurs résultats. D’après une étude de l’observatoire, « Salariés et entreprises responsables “en 2020, près de 71 % des salariés estiment ne pas être bien informés de la politique RSE de l’entreprise. À l’extérieur, l’enjeu est le même. L’entreprise doit communiquer fréquemment sur ses engagements et ses valeurs pour permettre au public de les associer à son image. Il faut également s’assurer que la clientèle a les moyens d’avoir connaissance des actions réalisées et de leur impact. Newsletter, revue, reportage, article de presse, interview, tous les supports peuvent être envisagés. L’alternative la plus fiable reste d’établir un support périodique récurrent accessible à tous. Impliquer les salariés : cette étape rejoint les deux autres ci-dessous. 

En plus de la sensibilisation et la formation, il s’agit de familiariser les salariés avec cette nouvelle politique. Avec des événements par exemple ou en les faisant participer activement au projet ! La communication sera le principal levier du déploiement auprès du public. En interne, elle repose en majorité sur les salariés et leurs retours. C’est l’occasion de créer une nouvelle dynamique encore davantage basée sur l’humain et la confiance. Tous les collaborateurs sont mobilisés, ce qui peut avoir un effet des plus positifs sur la solidarité de l’équipe ! Le message ne pourra que mieux être transmis vers l’extérieur.

10 exemples d’actions RSE à mettre en place

Notre mission ? Vous aider à atteindre le standard iso26000

Badge Mon Entreprise Durable pour l'avancée vers le standard ISO26000

Le déploiement est en cours et votre politique RSE gagne peu à peu du terrain dans les esprits. Si toutefois vous avez quelques doutes ou besoin d’une inspiration supplémentaire, voici une petite synthèse de 10 exemples RSE à mettre en place.

Sur le plan social

L’objectif est de proposer un espace de travail sain et éthique. Il s’agit de permettre à vos collaborateurs d’être productifs dans les meilleures conditions. Quelques exemples : 

  • Assurer l’égalité des salaires entre hommes et femmes/mettre en avant la diversité.

  • Proposer des activités sportives et de team building aux équipes.

  • Mettre à disposition des espaces de travail agréables. ( végétalisé, spacieux…)

  • Envisager les stages partagés. (semaine de stage classique, avec un jour dédié à une activité pour améliorer la vie en société)

Sur le plan économique

Il s’agit de limiter le gaspillage et se tourner vers des démarches valorisant le local et la qualité. La transparence et l’éthique sont au centre des dispositifs mis en place. Quelques exemples : 

  • Privilégiez les partenaires locaux. 

  • Établir une politique d’achat responsable. 

  • S’intéresser à l’économie sociale et solidaire.

Sur le plan environnemental

l’objectif sera d’agir au mieux pour diminuer l’impact environnemental de l’entreprise. L’entreprise peut privilégier les méthodes renouvelables et limiter au maximum les démarches polluantes. Quelques exemples : 

  • Adopter le covoiturage, établir un plan de déplacements pour réduire les émissions de CO2.

  • Accorder plus de télétravail.

  • Privilégier les énergies renouvelables.

  • Diminuer la consommation d’eau, de papier/pratiquer le recyclage et le tri.

Avec l’appui d’expert RSE

Ateliers RSE avec un expert Mon Entreprise Durable
Si les démarches à suivre semblent fastidieuses, la RSE regorge d’avantages et d’enrichissement pour les entreprises qui choisissent de l’intégrer.

Pour conclure

Pour conclure, la mise en place d’un plan d’action RSE en entreprise est une aventure aussi riche sur de nombreux points. C’est l’occasion pour une structure de s’impliquer dans les enjeux de développement durable avec une approche qui lui est propre. En plus d’avoir un impact social, environnemental et économique, le plan d’action RSE permet une évolution dans la productivité de l’entreprise. Les dispositifs changent donnant lieu à un autre rythme de production qui peut s’avérer tout autant voir plus performant que l’ancien modèle ! Elle peut aussi s’avérer être un bel avantage concurrentiel.

Et vous, êtes-vous intéressé par la RSE ?

Partager cet article

Mon entreprise durable : Votre copilote pour avancer dans la RSE

Plateforme RSE Mon Entreprise Durable

La plateforme de ceux qui agissent

PRISE EN MAIN SIMPLE

pour tous les budgets

résultats dès le 1er jour

Tous les outils dont vous rêviez

Le copilote

Le coffre-fort

Votre page publique

Les ateliers gratuits

Notre mission ? Vous aider à atteindre le standard iso26000

Badge Mon Entreprise Durable pour l'avancée vers le standard ISO26000

Tout ça, appuyé par des experts RSE

Ateliers RSE avec un expert Mon Entreprise Durable