...

Les outils RSE dans une entreprise

Mis à jour le 13 mars 2024

Mon entreprise durable : Votre copilote pour avancer dans la RSE

Plateforme RSE Mon Entreprise Durable

Découvrez les outils RSE indispensables pour piloter votre démarche

Depuis quelques années, la prise de conscience écologique ne cesse de prendre de l’ampleur dans notre société. Il en résulte que les enjeux de RSE ont gagné une place centrale dans les préoccupations des entreprises. Elle représente la contribution des structures à but lucratif dans le développement durable. Toutefois, il n’est pas facile d’adapter un fonctionnement déjà établi à une nouvelle politique risquant de bouleverser les habitudes. L’incorporation d’une démarche RSE en entreprise doit être réfléchie et soigneusement encadrée. C’est le rôle des outils RSE. Nombreux et variés, ils permettent d’assurer un suivi précis et une bonne réglementation des actions énoncées par le plan. Ils permettent aussi de suivre au mieux les différentes évolutions du contexte. Les outils RSE sont la clé pour la bonne concrétisation de votre plan d’action ! Notre article vous donne ainsi des pistes et un récapitulatif sur les différents outils RSE à utiliser en entreprise !

Déployer une démarche RSE dans votre entreprise

La Responsabilité Sociale des Entreprises, ou RSE, est la participation d’une entreprise dans les enjeux liés au développement durable. Elle revient à ancrer la durabilité dans la vie d’une entreprise par un plan d’action précisément réfléchi. 

Intégrer une politique RSE à son entreprise est une démarche forte de sens, mais aussi pleine d’avantages pour sa croissance. La RSE peut parfaitement s’inscrire sur le long terme et insuffler un nouvel élan dans les actions de l’entreprise. Elle va également avoir un impact fort sur son image. En effet, intégrer une politique RSE montre un engagement et des valeurs fortes de la part de l’entreprise. C’est un point qui la rend humaine, accessible et qui peut constituer un grand point de différence sur le marché. D’autre part, l’exécution d’un plan d’action de RSE va impliquer des changements et peut ainsi permettre de réaliser certaines économies. Cela permet aussi de proposer un cadre de travail agréable et stimulant pour les salariés.

Comment se caractérise une politique RSE ? Cela se matérialise par le plan d’action et les outils RSE qui permettent son application. Toutefois, avant la définition et l’élaboration de ce dernier, une phase d’étude est nécessaire. Cette étape s’appelle « le diagnostic ». Pour la structure, elle consiste à s’interroger sur l’ADN de cette future politique. Il s’agit de s’interroger sur le sens des activités de l’entreprise, de l’impact qu’elle souhaite, de se demander comment mettre tout le monde à contribution pour suivre ces nouveaux objectifs durables. L’entreprise va déterminer sa raison d’être, la ligne directrice de son programme, mais aussi observer comment elle se situe par rapport à lui.

Pour cela, plusieurs données seront rassemblées et étudiées. Par exemple l’indice de satisfaction des collaborateurs, le niveau d’émission de déchets ou des gaz à effet de serre, la cohérence des pratiques avec les normes en vigueur, le respect de l’éthique professionnelle, l’éventuelle présence d’énergies renouvelables… Beaucoup d’entreprises ont déjà quelques approches de RSE à la base, il suffit de les développer et augmenter leur impact !

Plus concrètement, le diagnostic va venir évaluer le niveau de maturité de l’entreprise face aux enjeux RSE. C’est un état des lieux qui s’appuie sur plusieurs points :

La plateforme de ceux qui agissent !

PRISE EN MAIN SIMPLE

pour tous les budgets

résultats dès le 1er jour

  • Déterminer le positionnement actuel de l’entreprise face aux 3 piliers RSE

  • Définir la raison d’être et les engagements

  • Hiérarchiser les parties prenantes

  • Identifier les forces et les faiblesses de l’entreprise

  • Établir un ordre de priorité dans les enjeux

Le diagnostic est le socle du plan d’action RSE et des actions qui en découlent. Son rôle est d’établir le positionnement de l’entreprise, mais aussi d’établir une méthodologie précise pour instaurer ses actions et observer leur évolution.

Le plan d’action peut être réalisé en interne, mais aussi en recevant une aide extérieure. Avec des outils par exemple. On trouve des outils RSE tout au long de l’élaboration du programme, chacun agit de manière différente sur un ou plusieurs leviers RSE. Regardons de plus près.

Les différents outils RSE et leur impact pour votre entreprise

Pour veiller au bon déroulement des démarches d’une entreprise RSE, plusieurs outils peuvent être mis en place. Ses outils sont, en majorité, mis à disposition dans le but de répondre aux dispositions de la norme ISO 26000.

Pour rappel, la norme ISO 26000 est la norme internationale dédiée à la RSE. C’est elle qui définit les 7 différents principes sur laquelle une politique RSE se base. Elle définit un cadre pour toutes les organisations dans leur stratégie avec les 3 finalités suivantes :

  • Contribuer au développement durable et à l’amélioration des conditions de vie en société

  • Avancer dans le respect des lois, éventuellement suggérer des améliorations

  • Apporter une réponse la plus favorable possible aux parties prenantes

La norme ISO 26000 représente le fil rouge donné aux entreprises RSE, le plan d’action doit être en parfaite cohérence avec ses principes.

S’agissant des outils, ils se rassemblent autour des 3 piliers RSE : social, environnemental et économique. Certains agissent sur plusieurs piliers, les outils multidimensionnels, d’autres se concentrent sur un seul pilier, les outils unidimensionnels. On en retrouve aussi propres au diagnostic et au déploiement du plan d’action. Par exemple, des logiciels pour établir le diagnostic et tous ceux liés à la communication autour des actions.

Pour le pilier social, on retrouve plusieurs outils liés au principe de gouvernance. L’objectif est de proposer des conditions et des relations de travail saines, éthiques et dans le respect de chacun. La gouvernance représente ainsi une grande responsabilité dédiée au Conseil d’Administration de l’entreprise.
On retrouve ainsi, entre autres, les outils suivants :

Tous les outils dont vous rêviez

Le copilote

Le coffre-fort

Votre page publique

Les ateliers gratuits

  • Des formulaires d’évaluation pour mesurer l’indice de satisfaction

  • Un système d’auto-évaluation du Conseil d’Administration

  • L’élaboration d’un code de déontologie

  • Formation d’un comité spécialement dédié à la RSE

  • L’évaluation et les dispositifs de gestion des risques

  • Une charte pour les ressources humaines davantage basée sur la parité, la diversité et des critères liés à l’environnement.

  • Les quotas de genre, dans la continuité des outils liés aux ressources humaines

Les outils relatifs au pilier social s’adaptent aux enjeux et aux évolutions de la société. Leur objectif est d’assurer une politique RSE toujours en cohérence avec les normes et l’actualité de la société. Ils doivent souvent être adaptés ou perfectionnés.

Pour le pilier environnemental et économique, on retrouve certains outils servant à mettre en valeur leurs engagements et leur impact positif sur l’environnement. Pour cela on retrouve des outils, mais on peut aussi retrouver des labels. Ces derniers montrent que ces engagements sont reconnus et validés de l’extérieur.

On peut ainsi retrouver des outils tels que :

  • Le bilan Carbone sert à mesurer les émissions de gaz à effet de serre produites par l’entreprise. Cet outil est obligatoire, mais constitue une belle preuve de l’impact RSE d’une entreprise.

  • L’Analyse du Cycle de Vie (ACV), cet outil permet de quantifier l’impact environnemental d’un produit durant toutes les phases allant de la conception à la vente. Pour les entreprises produisant de la matière, cet outil analyse les matières utilisées durant la production et les méthodes d’élimination des produits défectueux ou en fin de vie.

Précédemment cités, les labels sont aussi de très bons outils RSE. Ils permettent de valoriser votre démarche RSE auprès du public, mais aussi en interne. Toutes les entreprises avec une politique RSE et une certaine période d’ancienneté peuvent demander à être évaluées. On peut ainsi citer les labels suivants :

  • B-Corp : créé en 2006 aux États-Unis, il agit en France depuis 2015 et évalue les performances globales des entreprises. Il œuvre pour lutter contre l’inégalité, la pauvreté et un environnement pollué. Il récompense les entreprises répondant aux exigences RSE et les ré-évalue tous les 3 ans.

  • Lucie : créé en 2007, c’est un label référence en matière de RSE. Il atteste du sérieux d’une entreprise dans ses engagements et se base sur la norme ISO 26000. Il apporte aussi un suivi à l’entreprise évaluée pour lui donner des pistes d’évolution et sa situation. Une entreprise récompensée est réévaluée au bout de 18 mois.

  • Engagé RSE : il s’agit d’une attestation créée par AFNOR. Cette attestation évalue les performances globales d’une entreprise au regard des normes ISO 26000, SD 21000 et Global Reporting Initiative. Il les récompense si elles remplissent les critères et leur attribue son logo pour 3 ans.

Notre mission ? Vous aider à atteindre le standard iso26000

Badge Mon Entreprise Durable pour l'avancée vers le standard ISO26000

Enfin, si le reporting RSE semble évident, son efficacité est conséquente. Il s’agit d’un bilan clair et précis sur les impacts des activités de l’entreprise d’un point de vue économique, environnemental, social et sociétal. Il représente une démarche transparente et évidente sur l’influence positive de la politique RSE. Son utilité est grande, car il permet non seulement aux entreprises de s’auto-évaluer mais aussi de montrer la crédibilité de leur engagement auprès de la clientèle et des partenaires. Le reporting est une véritable vitrine de l’investissement d’une entreprise et est souvent scruté avec attention.

Ainsi, il existe de multiples possibilités d’outils RSE pour accompagner le plan d’action et évaluer son impact. Les outils choisis ont chacun leurs propriétés et peuvent ainsi soutenir une politique RSE sur les différents piliers. Par ailleurs, les outils RSE représentent également un moyen de valoriser son engagement et ainsi se distinguer sur le marché. Il est important de les choisir avec soin pour une démarche RSE d’entreprise toujours plus performante !

10 exemples d’actions RSE à mettre en place

Avec l’appui d’expert RSE

Ateliers RSE avec un expert Mon Entreprise Durable

Les actions RSE relatives au pilier social

L’objectif est de proposer un cadre et une ambiance de travail saine et éthique. Les collaborateurs doivent évoluer dans le respect de leurs droits.

Quelques exemples :

  • Assurer l’égalité des salaires entre hommes et femmes/ dans le recrutement également

  • Proposer des activités sportives et de team building aux équipes.
    Veiller à la qualité de l’air

  • Promouvoir la diversité

  • Proposer un jardin partagé / fournir une alimentation saine pour les salariés

Les actions RSE relatives au pilier économique

Il s’agit de limiter le gaspillage et se tourner vers des démarches mettant en valeur l’économie locale. La transparence et l’éthique sont au cœur des dispositifs mis en place.

Quelques exemples :

  • Privilégiez les partenaires locaux.

  • Faire des partenariats avec des acteurs dans l’associatif

  • Imposer des normes durables aux fournisseurs

Les actions RSE relatives au pilier environnemental

L’objectif sera d’agir pour diminuer l’impact environnemental de l’entreprise. Pour cela, une entreprise peut privilégier les actions qui permettent de limiter au maximum les démarches polluantes.

Quelques exemples :

  • Autoriser plus de télétravail ou établir un plan de déplacements pour réduire les émissions de CO2

  • Privilégier les énergies renouvelables

  • Mettre en place un dispositif de recyclage (limiter la consommation de papier, faire un compost)


Pour conclure, les outils RSE représentent un véritable levier de réussite et de crédibilité pour les actions RSE mises en place par une entreprise. C’est l’occasion de mettre en avant un engagement fort, humain et déterminant dans la société actuelle. Les outils RSE d’entreprises agissent ainsi chacun à leur manière sur les piliers sociaux, économiques et environnementaux. Les entreprises agissent avec une approche stable et personnalisée. Comme dit précédemment, les outils sont un soutien, mais aussi un véritable gage de qualité. Ils peuvent même donner un avantage concurrentiel à l’entreprise. Adopter une politique de RSE est donc une aventure aussi humaine qu’avantageuse pour une entreprise. La mise en place semble être un travail fastidieux, mais il suffit de se lancer et d’être convaincu !

Et vous, que pensez-vous des outils RSE en entreprise et de leur impact ?

Partager cet article

Mon entreprise durable : Votre copilote pour avancer dans la RSE

Plateforme RSE Mon Entreprise Durable

La plateforme de ceux qui agissent

PRISE EN MAIN SIMPLE

pour tous les budgets

résultats dès le 1er jour

Tous les outils dont vous rêviez

Le copilote

Le coffre-fort

Votre page publique

Les ateliers gratuits

Notre mission ? Vous aider à atteindre le standard iso26000

Badge Mon Entreprise Durable pour l'avancée vers le standard ISO26000

Tout ça, appuyé par des experts RSE

Ateliers RSE avec un expert Mon Entreprise Durable