...

Quelles sont les différentes étapes pour déployer une démarche RSE ?

Mis à jour le 5 juin 2024

Quelles sont les différentes étapes pour déployer une démarche RSE ?

Mon entreprise durable : Votre copilote pour avancer dans la RSE

Plateforme RSE Mon Entreprise Durable

Découvrez les étapes essentielles pour une démarche rse efficace !

RSE signifie responsabilité sociétale (ou sociale) des entreprises. Elle correspond à l’ensemble des pratiques qu’une entreprise peut mettre en place pour respecter les objectifs de développement durable.

Les entreprises font partie de notre écosystème. Elles produisent des biens et services, participent activement à l’économie des pays et des territoires, embauchent des individus, entretiennent des partenariats entre elles, mais aussi émettent des gaz à effet de serre et des déchets.
Ainsi, faisant partie intégrante de la société, les entreprises ont un rôle à jouer quant au bien-être de leurs travailleurs, mais aussi s’agissant de l’impact environnemental, de la réduction des inégalités, de l’accès à l’emploi et du développement des territoires. Les objectifs de développement durable de l’ONU ne peuvent être atteints sans elles. Ces objectifs se structurent autour de 5 piliers : environnement, social, économie, gouvernance et territoire.

C’est le but premier de la RSE : elle vise à encourager la participation et à accroître la contribution des entreprises pour l’atteinte des 17 objectifs fixés par l’ONU.

Qu’est-ce que la norme ISO 26000 ?

La plateforme de ceux qui agissent !

PRISE EN MAIN SIMPLE

pour tous les budgets

résultats dès le 1er jour

La norme ISO 26000 a pour définition officielle « la responsabilité d’une organisation vis-à-vis des impacts de ses décisions et de ses activités sur la société et sur l’environnement se traduisant par un comportement éthique et transparent ».

Cette norme a été publiée en 2010 et élaborée par des experts. Cette norme a pour but de fournir des lignes directrices aux entreprises voulant s’engager dans la RSE. Elle fixe 7 éléments centraux : le respect des droits humains, les conditions de travail, l’environnement, la loyauté des pratiques, le respect des consommateurs et le développement local. Elle peut aider les entreprises à entamer une démarche efficace et utile sur tous les points. Elle a été élaborée pour être pertinente pour tous types d’entreprises et associations.

Cette norme ne permet pas d’obtenir une certification, mais bien d’autres le font ! Chercher à avoir une certification vous permet d’avoir des objectifs précis et surtout de prouver à vos collaborateurs et à vos clients que vous êtes bel et bien engagés dans une démarche RSE et que vous avez obtenu des résultats.

D’ailleurs, certains labels se basent sur la norme ISO 26000 pour évaluer la démarche RSE des entreprises. Avec l’obtention d’une certification, vous recevez une attestation de démarche RSE, renforçant la crédibilité de vos actions.

Pourquoi réaliser une démarche RSE ?

Les arguments pour entamer une démarche RSE sont nombreux. Cette démarche est bénéfique pour une entreprise autant pour son bon fonctionnement interne que pour son attractivité et le bien être de la société dans laquelle elle vit.

D’abord, les employés français sont souvent en attente d’une démarche RSE et de plus d’engagement de leur entreprise sur les questions environnementales et sociales notamment. Dans un sondage de 2016 publié par Cone Communication, 58% des sondés affirment que la mise en place d’une démarche RSE est un critère important lors de leur choix de travail. Et, 51% disent ne pas souhaiter travailler pour une entreprise qui n’est pas engagée socialement ou pour l’environnement.

Entamer cette démarche permet aux entreprises de fidéliser ses salariés et d’améliorer leur esprit d’équipe et leur sentiment d’appartenance. Cela permet également de renforcer l’attractivité de l’entreprise pour le recrutement, mais aussi auprès des clients et des potentiels partenaires.

Identifier les impacts de vos activités sur l’environnement et sur la société, vous aide à travailler à les rendre positifs. En plus, cela participe à la sensibilisation de vos collaborateurs. Grâce à la démarche RSE, vous pouvez rendre vos impacts positifs sur l’environnement et sur le territoire dans lequel vous êtes implantés. Vous pouvez aussi la voir comme une opportunité d’évaluer le mode de production de votre entreprise. Vous pouvez en tirer des bénéfices financiers et valoriser votre image en tant que marque.

Comment déployer une démarche RSE ?

Tous les outils dont vous rêviez

Le copilote

Le coffre-fort

Votre page publique

Les ateliers gratuits

Une démarche RSE peut être effectuée dans tous les secteurs d’activités. L’hôtellerie, les cabinets de conseil, la restauration, les assurances, les agences immobilières, toutes les entreprises peuvent mettre en place une démarche RSE. À l’heure actuelle, 50% des PME-ETI ont mis en place une démarche RSE d’après une enquête de la bpi France en 2017. Mais, seule la moitié d’entre elles ont établi une démarche structurée.

Pour réussir votre démarche RSE, nous vous conseillons de suivre plusieurs étapes. Ces étapes vous aident à construire un projet viable et tenable sur le long terme. Une fois votre démarche RSE mise en place, il est important de communiquer sur vos actions et surtout de suivre vos performances.

Étape 1 : quel est votre but ?

Dans un premier temps, il va falloir vous fixer des objectifs précis. Vous devez définir vos priorités. Par exemple, voulez-vous améliorer le bien-être de vos collaborateurs avant toutes choses ? Souhaitez-vous limiter vos émissions de gaz à effet de serre ? Voulez-vous participer au développement économique de votre territoire ?

Une fois les objectifs listés, vous allez devoir choisir qui seront les parties prenantes pour ce projet. Vous pouvez impliquer vos employés, les fournisseurs, les prestataires et partenaires, et même vos clients. Le mieux est d’impliquer tous vos employés et de communiquer auprès de tous ceux avec qui vous intéragissez. Vous pouvez commencer avec quelques employés puis élargir votre démarche au fur et à mesure.

À cette étape, vous pouvez en profiter pour demander à vos collaborateurs leurs attentes et leurs idées par rapport à cette politique de RSE. D’après une étude de 2020 sur les salariés et les entreprises responsables réalisée par l’institut de sondage Occurrence, Des enjeux et des Hommes et Ekodev, 70% des travailleurs et travailleuses souhaitent s’impliquer davantage dans la RSE et 75% veulent proposer des idées. Pourtant, ils sont impliqués dans uniquement 21% des cas.

Ensuite, vous devez choisir qui va piloter cette démarche. Vous pouvez faire appel à un consultant ou à un cabinet de conseil spécialisé en dehors de votre entreprise, ou bien recruter en interne. Dans tous les cas, vous avez besoin d’un référent RSE en interne pour suivre la démarche et veiller à sa faisabilité.

Étape 2 : Préparer le terrain

La deuxième étape consiste en la recherche d’informations pour pouvoir établir votre plan d’actions. Pour cela, vous pouvez recenser toutes vos activités en tant qu’entreprise. Cela va de vos achats, à vos méthodes de production en passant par la gestion de vos déchets et le déplacement de vos collaborateurs. Dans l’idéal, tout est pris en compte.

Vous pouvez aussi vous renseigner sur les démarches RSE de vos entreprises partenaires.

Avec ces informations, vous pouvez réaliser un diagnostic (audit) de vos performances actuelles. Cet audit peut être réalisé en interne ou par une entreprise spécialisée.

Cette étude doit être détaillée. Elle a pour but de vous permettre d’identifier les actions qui vous aideront à atteindre vos objectifs. Le recensement de vos activités et l’audit doivent vous permettre d’identifier tous vos impacts environnementaux, sociaux et sociétaux et de faciliter la recherche de vos axes d’amélioration. Vos objectifs doivent être adaptés à vos performances actuelles. L’audit vous permet aussi d’évaluer vos ressources tant sur le plan financier, humain que matériel.

Les performances actuelles à évaluer sont autant sur le fonctionnement interne qu’externe de l’entreprise. Évidemment, vous devez assurer votre pérennité économique. Vous pouvez vous attarder sur la performance sociale en évaluant votre organisation, les compétences de vos collaborateurs et votre réputation par exemple. Côté environnemental, vous pouvez mesurer votre impact sur la biodiversité, vos émissions de gaz à effet de serre ou encore vos habitudes de consommation.

Étape 3 : Chiffrer des objectifs précis

Notre mission ? Vous aider à atteindre le standard iso26000

Badge Mon Entreprise Durable pour l'avancée vers le standard ISO26000

Avec les résultats de l’audit, vous pouvez établir des objectifs chiffrés. Vous aurez ainsi plus de chance de les atteindre. Par exemple, si vous avez évalué que 14% des déchets générés par votre entreprise sont recyclés, vous pouvez vous fixer un objectif de 50% d’ici la fin de l’année. Pareillement, si vous souhaitez vous engager en faveur de votre territoire, vous pouvez fixer un pourcentage de partenaires locaux avec qui travailler.

Étape 4 : Faire un planning

Pour tenir vos engagements, rien de mieux que de faire un planning précis avec des deadlines et des suivis de performance réguliers. Nous vous conseillons de mettre sur papier vos engagements et de les communiquer. En interne, vous pouvez faire un document résumant votre politique RSE et la diffuser.

Cela aidera aussi à ce que vos collaborateurs participent activement à la réussite de votre démarche, surtout si vous appliquez une nouvelle politique d’achat ou de mobilité par exemple.

Étape 5 : Préparer vos équipes

Une fois les objectifs et les dates limites fixés, vous devez préparer vos équipes à ces changements. Vos collaborateurs doivent comprendre l’importance de la mise en place de cette politique RSE et y contribuer. Pour ce faire, vous pouvez mener des actions de sensibilisation et les former. Il existe diverses formations en matière de RSE, tant sur la démarche elle-même que sur les rôles qu’il faut tenir. Par exemple, vous pouvez former vos managers au management RSE et durable.

Étape 6 : Plus qu’à passer à l’action !

Avec l’appui d’expert RSE

Ateliers RSE avec un expert Mon Entreprise Durable

Vous avez maintenant vos objectifs, votre planning et vos équipes sont prêtes. Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action. Vous devez réfléchir et mettre en application des mesures concrètes pour atteindre vos buts.

Selon vos objectifs, vous avez plusieurs façons d’agir. Par exemple, vous pouvez revoir votre manière de produire, travailler avec de nouveaux fournisseurs plus locaux et/ou plus respectueux de l’environnement ou de leurs travailleurs, vous pouvez utiliser de nouveaux matériaux…

Plus concrètement, si vous souhaitez limiter votre empreinte carbone, vous pouvez réduire vos dépenses énergétiques. Pour ce faire, vous pouvez veiller à la bonne isolation de vos bâtiments, installer des panneaux solaires sur les toitures, utiliser des ampoules basse consommation, réguler l’usage de la climatisation et du chauffage, faire un suivi des performances énergétiques des appareils….

Vous pouvez aussi mettre en place une politique de mobilité pour réduire vos émissions de gaz à effet de serre. D’ailleurs, depuis le 1er janvier 2018, les entreprises installées en France sont obligées d’indiquer un plan de mobilité. Plusieurs solutions s’offrent à vous : vous pouvez favoriser le télétravail et les visioconférences, les transports en communs avec la prise en charge des abonnements, vous pouvez encourager le covoiturage et l’utilisation du vélo. Vous pouvez aussi changer votre flotte de véhicule professionnel thermique pour de l’électrique et installer une borne de recharge à proximité de votre lieu de travail.

Votre RSE peut vous permettre de participer à l’économie circulaire. Ce cycle vertueux favorise le local, les circuits-courts et permet souvent la réduction des coûts pour l’ensemble de la chaîne.

Côté sociétale, vous pouvez vous assurer de l’égalité salariale entre les femmes et les hommes et de leur égal accès à tous les postes. L’embauche d’un référent diversité et inclusion peut vous aider. De la même manière, vous pouvez favoriser l’accès à l’emploi pour les jeunes : stage, alternance, première embauche après un diplôme…

Étape 7 : Suivre vos performances

C’est peut-être l’étape la plus importante pour réussir votre démarche RSE : vous devez suivre vos performances et vos avancées régulièrement. Dans certaines situations, vous allez devoir revoir vos objectifs à la hausse ou à la baisse, mais aussi en fixer de nouveaux une fois qu’ils ont été atteints.
Pour cela, nous vous recommandons de mettre en place des indicateurs de suivi.

Tant sur votre démarche RSE, vos objectifs, vos ratés et vos axes d’amélioration, vous devez être transparents auprès de vos collaborateurs et de vos clients. Vous pouvez communiquer vos résultats en interne et à vos clients !

Partager cet article

Mon entreprise durable : Votre copilote pour avancer dans la RSE

Plateforme RSE Mon Entreprise Durable

La plateforme de ceux qui agissent

PRISE EN MAIN SIMPLE

pour tous les budgets

résultats dès le 1er jour

Tous les outils dont vous rêviez

Le copilote

Le coffre-fort

Votre page publique

Les ateliers gratuits

Notre mission ? Vous aider à atteindre le standard iso26000

Badge Mon Entreprise Durable pour l'avancée vers le standard ISO26000

Tout ça, appuyé par des experts RSE

Ateliers RSE avec un expert Mon Entreprise Durable